DIRTY CONNECTIONS
in process furnitures

Design: Martial Marquet
Design team : Elisa Bertron, Lucas Macabéo
Matériaux : Plâtre, bois, résine acrylique, fibre de lin, pigment
Dimensions : variable
Date : 2018 - en cours
crédit photos : Mario Simon-Lafleur

Dirty Connections est une expérimentation sur

...

l’appropriation spontanée des objets de notre environnement par la matière. L’assemblage libre des matériaux est permis grâce à un mélange spécifique de bois, de plâtre, résine acrylique et de fibres naturelles de lin, permettant de créer des pièces de mobilier.
Ce procédé est inspiré de l’arrière des décors en plâtre de l’architecture classique. Cette technique de structure composée de tasseaux et plâtres était utilisée dans les ateliers de moulage et du décor de théâtre traditionnel.
Dirty Connections est donc un principe d’assemblage pour lier entre eux des tasseaux, ou des planches de bois pour créer des objets d’usage à la matérialité brute, détournant ainsi les codes du mobilier DIY et de l’auto-progetazzione d’Enzo Mari pour faire de chaque assemblage un signal. Faisant fi de la finition et de la finesse d’exécution, ce procédé permet de matérialiser de façon spontanée une idée d’objet ou de mobilier s’inscrivant dans les quelques minutes du séchage du matériau.

Read more
Type

Furniture, Sculpture, Lighting, Seating

Materials

resin, wood, pigments