territoire d’exploration: Histoire de l’Ecole nationale supérieure des Arts Décoratifs de Paris
acteurs: Ecole nationale supérieure des Arts Décoratifs de Paris (archives) / Manufacture de Sèvres / François Enot (tourneur métal)
type: objet commémoratif des 250ans de l’Ecole des Arts Déco - éditio

...

n limitée à 30 exemplaires
matériaux : laiton, biscuit de Sèvres, plexiglass, aluminium anodisé, cuir, ruban polyester, métal, impression 3D
année: 2017

CAN est une commande de l’École nationale supérieure des Arts Décoratifs de Paris pour la création d’un objet commémoratif pour le 250ème anniversaire de l’école. Notre réponse consiste en la création d’un témoin dont le dessin et les matériaux ont été pensés en miroir des périodes qui ont jalonné l’histoire de l’école.
À l’image symbolique du témoin qui se transmet de main en main, le projet « CAN, témoin de 250 ans d’Histoire » est le point final de la célébration des 250 ans de l’École nationale supérieure des Arts Décoratifs — Paris.
Il s’illustre par la création d’un objet commémoratif : un témoin dont le dessin et les matériaux ont été pensés en miroir des périodes qui ont jalonné l’Histoire de l’EnsAD. Le protocole de création consiste en une recherche au sein des archives de l’école, illustrant à travers une frise chronologique, sa trajectoire et son évolution depuis sa création en 1766 par Jean-Jacques Bachelier jusqu’à aujourd’hui.
Il en résulte un objet fait de strates, correspondant simultanément à une période, à une date-clé de l’ Histoire de l’école, incarnée par un matériau et une technique particulière. Assemblées et liées, ces strates donnent à voir et à lire une histoire composée de l’école, à la fois complexe et riche, lui accordant aujourd’hui son statut d’école d’art et de design.

Read more